Herman Rosenblit et Isidor Rosenblit

Présentés par Farah BAI, Camille BERTELET, Flo NIJAKOWSKI et Zoé NOWAK

Archives du Nord : carte d’étranger d’Herman Rosenblit, 1937.

Herman Rosenblit (1894-1942) 

Herman Rosenblit était domicilié au 9 rue des Malvaux, au moins depuis 1937. Il était né le 15 octobre 1894 à Kazimierz, un quartier juif de Cracovie, en Pologne. Ses parents étaient Icek et Szandla Rosenblit (1), ou Yekowitch et Haundea Chagla (2). En 1941, il était veuf (1), ou divorcé (2), de Dora Jakubowicz, avec qui il avait eu un fils, Isidor Rosenblit, également déporté. Il travaillait pour un marchand tailleur de Lille, François Bettinger, comme ouvrier tailleur. Lorsqu’il a refait une demande de carte d’étranger, en 1941, il avait perdu sa nationalité polonaise et était devenu apatride. La préfecture de Lille mentionnait alors dans son dossier qu’il manifestait une « bonne conduite » et une « bonne moralité ».

Signature de H.Rosenblit sur sa demande de renouvellement de carte d’étranger, en 1941

   Il a été arrêté, à Douai, lors de la rafle du 11 septembre 1942 et interné à Malines pendant 4 jours, au bout desquels il fut déporté à Auschwitz par le convoi numéro 10. Ce convoi fut particulièrement meurtrier. En effet, sur les 1 048 déportés du convoi, seules 17 personnes ont survécu. Selon le registre des décès d’Auschwitz, qui indique une « une malformation cardiaque », il est mort le 9 octobre 1942

Isidor Rosenblit (1928-?)

     Isidor Rosenblit avait 14 ans lorsqu’il a été déporté. Fils de Dora Jakubowicz et de Herman Rosenblit, il était né en 1928 à Schwentorslowitz, en Pologne, où fut installé en 1943 un camp de concentration dépendant d’Auschwitz. Il a vécu avec son père, Herman, à Douai, au 9 rue des Malvaux, et il y fut arrêté avec lui le 11 septembre 1942. Interné à Malines, il fut déporté vers Auschwitz le 15 septembre 1942 dans le convoi numéro 10. La date de son assassinat reste inconnue.

Sources :

  • Archives d’Auschwitz (1)
  • Archives du Nord, dossier d’étranger (2)

Laisser un commentaire